Accueil du site > Précipités > Perspectives > Ne laissons pas mourir l’Espace Croix Baragnon

Ne laissons pas mourir l’Espace Croix Baragnon

L'Espace
L’Espace
L’Espace Croix Baragnon site culturel historique au cœur de Toulouse, connu pour ses ateliers créatifs et associatifs, ses expositions et ses concerts doit être mis en vente par la municipalité. Le Collectif Croix-Baragnon, composé d’usagers, d’adhérents des ateliers d’Arts Plastiques et d’artistes s’est formé en novembre 2016 pour défendre ce lieu.

Voir en ligne : https://www.change.org/p/jean-luc-m...

Monsieur Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse, a décidé fin 2016 de mettre en vente l’immeuble, prétextant de ne pouvoir assurer le coût de la mise aux normes pour les personnes à mobilité réduite. Le Préfet de Région a validé à l’automne 2017 la mise en vente de l’immeuble, propriété de la ville depuis 120 ans suite au legs Théodore Ozenne. Ce banquier a légué l’immeuble à la municipalité à la fin du XIXème en stipulant dans son testament : « La ville a pour mission d’employer le montant de la vente ou les revenus « à augmenter le bien-être des pauvres, à améliorer le sort des malheureux ».

Ce centre culturel, ouvert en 1966, est le plus important de la ville, il bénéficie d’une très forte notoriété dans le Sud-Ouest. Situé dans le coeur historique de Toulouse, il accueillait jusqu’en juin 2017 deux lieux de diffusion, art vivant et arts plastiques.

"La Salle Bleue", fameuse petite scène de concert a accueilli entre autres le pianiste Philippe CASSARD, ou le célèbre musicologue Jean-François Zygel.

Une galerie d’exposition d’art contemporain, répartie entre deux niveaux, dont un donnant sur la rue, soutenait la création régionale, associée à un programme de résidence d’artistes et au Printemps de Septembre

Son action est complétée par deux ateliers d’Arts Plastiques (céramique et gravure) d’un excellent niveau qui sont encore maintenus dans les lieux. Les ateliers de dessin ont été déplacés par la précédente équipe municipale dans la périphérie de la ville.

J’ai eu le plaisir d’apprécier les équipements des lieux d’exposition et le professionnalisme des responsables alors que j’étais directeur artistique de la Mission Jeunes Artistes, nous avons pu bénéficier du soutien de la Saison Finlandaise du Ministère des Affaires Etrangères pour présenter quelques uns des plus intéressants photographes finnois.

Parmi les artistes y ayant exposé, de nombreux artistes régionaux figurant dans la prestigieuse collection des Abattoirs y ont été montrés dont Pierre Vanni, Virginie Loze, la cellule (Becquemin&Sagot), Victor Gray, Mathieu Tremblin.

Des collaborations avec des institutions comme le musée de la Chasse ou le Centre Georges Pompidou ont permis en 2016 d’accrocher des œuvres de Pierrette Bloch, Agnes Martin, Roman Opalka, Robert Ryman, Niele Toroni, ou Lee Ufan. Toutes les pratiques y étaient accessibles : des peintre tels Thomas Fougeirol, Olivier Masmonteil ou Luc Tuymans. La vidéo a été bien représentée aussi avec Ange Leccia ou Bill Viola, la photographie également avec Andreas Gursky, Alain Bublex, Edouard Levé, Joan Fontcuberta ou Hannah Collins.

On pouvait y admirer des artistes de l’érotisme , Mirka Lugosi, Pierre Molinier et Pierre Klossowski mais aussi des figures du féminisme comme Esther Ferrer et Ghada Amer. Pour les artistes engagés on se souvient de Raphaël Zarka et de l’importante exposition de Krysztof Wodiczko.

Un tel lieu ne doit pas disparaître, l’art et la culture ont besoin de ce genre de relais d’un haut biveau d’exigence.

haut de page
++INFO++

Voir aussi

(http://www.lesabattoirs.org/ressources/artistes/ )

Partenariat

Cliquez visitez Richard Laillier Carolle Benitah L'Atelier Trois Kader Attia Mac Val

www.lacritique.org - Revue de critique d'art
Plan du site | Espace privé | SPIP