Accueil du site > Précipités > Chroniques > Antoine Petitprez ou le sismographe du vivant > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Antoine Petitprez ou le sismographe du vivant

    1er octobre 2008
    Lorsqu’un photographe considère que « la photographie n’est que du temps », il n’est pas, sans d’une part, avoir réfléchi à cet écart qui existe entre le vu et l’advenu, et sans d’autre part, avoir fait l’expérience de cet « entre » qui pourrait définir un des points sensibles qui caractérise l’acte même de photographier. Antoine Petitprez est ce photographe-là.
    Depuis déjà plus de vingt ans, il s’obstine, à choisir, élire, prélever, cadrer, Espaces désertiques (série 1995-1998), végétaux ou plutôt Conifères (...)
modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Partenariat

Cliquez visitez Decision making - Instant décisif Biennale Nemo Exposition Francis Jolly Lapse & Relapse Yvetot Nicolas Havette Fortunes >https://www.ernahecey.com/exhibitions/forthcoming/]

www.lacritique.org - Revue de critique d'art
Plan du site | Espace privé | SPIP