Accueil du site > Précipités > Perspectives > Défascination et devenir : à propos de Third Mind ou comment être artiste en (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Défascination et devenir : à propos de Third Mind ou comment être artiste en 2008

    24 janvier 2008, par Jean-Louis POITEVIN
    I Promesse d’oubli
    De loin la meilleure exposition jamais proposée par le Palais de Tokyo depuis sa création, Third Mind (exposition présentée par Rondinone au Palais de Tokyo) ne doit ce privilège qu’à sa cohérence, à l’unité de son propos. Car c’est, en fait, par tout ce qu’elle ne prend pas en charge qu’elle révèle, outre les carences ou les faiblesses du lieu et de tous ses programmateurs, une étrange inertie de la pensée ou plutôt « dans » la pensée de cette époque étouffante. Cette inertie est rendue (...)
modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Partenariat

Cliquez visitez tez

JPG - 9.6 ko
Catherine Poncin à Evreux

"Journal de l'oeil, les globes oculaires" Crétrices L'émancipation par l'art Letz Arles / Résonance


www.lacritique.org - Revue de critique d'art
Plan du site | Espace privé | SPIP