Accueil du site > Nécessités > Perspectives > Pour combattre cette « fatigue de commencement du monde » énoncée par (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Pour combattre cette « fatigue de commencement du monde » énoncée par Artaud

    26 novembre 2006, par Christian GATTINONI
    Nominé avec Jean Luc Verna pour le prix du dessin 2006 de la fondation Guerlain, Javier Perez nous invite à la galerie Claudine Papillon à un parcours physique dans les tréfonds de nos fluides vitaux dont nous partageons avec les arbres la continuité biologique.
    C’est l’aventure d’un écorché qui répugnerait à la médicalisation de ses systémiques circulatoires pour n’en considérer que la troublante beauté banalisée par les imageries technologiques et dont le dessin à la sanguine ravive la source (...)
Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Partenariat

Cliquez visitez Decision making - Instant décisif Biennale Nemo Exposition Francis Jolly Lapse & Relapse Yvetot Nicolas Havette Fortunes >https://www.ernahecey.com/exhibitions/forthcoming/]

www.lacritique.org - Revue de critique d'art
Plan du site | Espace privé | SPIP