revue art contemporain - revue art contemporain

Supporter l’Ukraine par la photo de reportage et de création

Guillaume Herbaut
Guillaume Herbaut
Supporter l’Ukraine par la photo de reportage et de création
La guerre en Ukraine bénéficie d’une très large couverture photographique où l’on retrouve les plus grands noms du photojournalisme international. C’est aussi l’occasion d’initiatives originales de créateurs présents en 2014 et qui trouvent des solutions singulières pour faire retour autrement sur la situation. Une réaction collective comme celle du réseau Diagonal avec « Stand with Ukraine » donne une visibilité dans notre pays au festival Odesa Photo Days qui n’a pu se tenir.

Voir en ligne : https://reseau-diagonal.com/sites/d...

Notre précédent éditorial mettait en avant l’initiative de Mark Neville avec la distribution de son livre Stop Tanks with Books à différentes autorités politiques commencée juste avant le début du conflit. Des légendes du photo reportage ont tout de suite pris le chemin de l’Ukraine , on peut citer James Nachtwey, les jumeaux Turnley, Eric Bouvet, Luc Delahaye, Patrick Chauvel, Ron Haviv, Laurent Van Der Stockt,… La plupart sont venus à leurs frais faute de trouver des commanditaires ; ils sont là pour témoigner malgré tout ! L’une des rares femmes Heidi Levine a reçu le support du Wahington Post pour illustrer la situation des ukrainiennes. La photographe audoise Véronique de Viguerie fait partie elle aussi des engagées.

Raphael Yaghobzadeh, lui aussi présent à Boucha se positionne ainsi : « C’est beaucoup de responsabilité de pouvoir informer sur ces actes, sur ce que l’on peut appeler des crimes contre l’humanité et des crimes de guerre. Dans la sélection que j’ai entreprise, il n’y pas de destructions, il y a quelques vivants mais il y a surtout beaucoup de miraculés. »

Parmi les auteurs avec qui nous avons collaboré pour le festival Fictions documentaires à Carcassonne Olivier Sarazin du groupe Vost s’est donné l’occasion de se rendre sur place. Guillaume Herbaut photographe de l’agence Vu a choisi une autre forme de soutien. Il a organisé dès mars « Ukraine, une histoire douloureuse », une expositions à la Galerie 15 rue de seine à Paris, au profit du Comité international de la Croix-Rouge pour l’Ukraine. Il a longuement depuis 2001, date de son premier voyage, travaillé dans le pays. Il a couvert la « révolution orange », les tranchées enneigées du Donbass, et l’on se souvient de la force de ses séries sur Tchernobyl. L’ensemble constitue un point de vue très sensible sur l’état du pays juste avant son invasion.

Emeric Lhuisset a mené sa première campagne de portraits après la révolution de Maydan. Les volontaires du mouvement révolutionnaire de Kiev postés devant un fond noir dont ils semblent surgir pour nous faire face, assumant leur engagement. Chacun a répondu de façon manuscrite aux deux questions du photographe, espoir attendu et réalité de la situation se succèdent.L’ensemble constitue la série « Maydan - Hundred Portraits.Quand en février dernier la Russie envahit l’Ukraine et commence cette guerre inique Emeric Lhuisset retourne sur place. Il engage le même dispositif de studio provisoire. Mais chacun des combattants est saisi de trois quarts dos pour ne pas risquer d’être exposé aux exactions de Poutine. Les deux mêmes questions porteuses d’espoir subjectif mais confrontées à l’objectivité du difficile combat sont ajoutées en réponses manuscrites pour cette série « Ukraine – Hundred Hidden faces ». Nous restons dans l’attente historique de pouvoir les découvrir.

Pour défendre les valeurs de démocratie, de liberté d’expression et de paix, les 25 membres du réseau Diagonal, en partenariat avec Kateryna Radchenko, fondatrice et directrice du festival Odesa Photo Days, proposent ensemble un cycle d’expositions et de rencontres mettant à l’honneur, dès le mois de mai et jusque fin 2023, la scène artistique et photographique ukrainienne.

Par ailleurs ils font pression auprès de le Presse Quotidienne Régionale pour faire travailler les photographes ukrainiens.

Fondé en 2015 et basé dans la ville portuaire d’Odessa Odesa Photo Days est un festival international de photographie contemporaine et une plateforme dédiée à l’éducation par l’image qui participe à la construction de relations entre artistes, conservateurs et chercheurs de différentes nationalités et continents

LA Villa Pérochon à Niort, Nouvelle Aquitaine a inauguré cette manifestation.À l’occasion de la soirée d’ouverture des Rencontres Internationales de la jeune photographie, une discussion menée par Yuliya Ruzhechka — commissaire d’exposition indépendante, journaliste et photographe — a fait intervenir Kateryna Radchenko, fondatrice et directrice du festival Odesa Photo Days et la photographe Oksana Parafeniuk présentes en visioconférence depuis l’Ukraine, sur la fondation du festival Odesa Photo Days, la scène photographique contemporaine ukrainienne

A suivre les différents lieux du réseau Diagonal impliqués avec leurs exposants et les dates des expositions à venir dans différentes régions.

Stimultania à Strasbourg, Grand Est, propose « PARLE-LEUR DE BATAILLES, DE MÉTÉORES ET DE CAVIAR D’AUBERGINE » 13 mai - 17 septembre 2022 Avec les oeuvres d’ALEX BLANCO, MAXIM DONDYUK, YANA KONONOVA, OLGA KUKUSH, OKSANA NEVMERZHYTSKA, ELENA SUBACH, DARIA SVERTILOVA

Exposition en circulation ensuite au Carré d’Art à Chartres-de-Bretagne du 20 janvier au 4 mars 2023 et au Centre Claude Cahun, NANTES — de mai à juin 2023

Le GRAPh-CMI à Carcassonne et dans l’Aude en Occitanie « New Hybrid Deportation Mai - août 2022 — exposition dans l’espace public ALINA SMUTKO, à Bram « Calm Waters » ANDRIY LOMAKIN, Juin - août 2022 — exposition dans l’espace public à Castelnaudary

« Che, Kyiv, Portraits » IGOR EFIMOV, Juin - août 2022 — Maison de la région
IGOR EFIMOV, à Carcassonne

Diaphane — Festival « LES PHOTAUMNALES » — Hauts-de-France 17 septembre - 31 décembre 2022 — 19ème édition « CARTOGRAPHIES » À Beauvais — Jardin de l’église St.Etienne : ELENA SUBACH, VIACHESLAV POLIAKOV, IGOR EFIMOV, SHYPOTILNIKOV AND PYLYPYUK. À Bailleul sur Thérain — Place de la mairie : YULIA CHERVINSKA.

Deux manifestations sont associées à cette opération Festival « Les femmes s’exposent » — Houlgate, Normandie 8 juin - 4 septembre 2022 — exposition dans l’espace public « Ukraine : La vie d’avant » OKSANA PARAFENIUK

Centre d’art photographique Negpos , Nîmes , Occitanie « BODY AS PROPAGANDA » 1er juillet - 30 septembre 2022 Avec les oeuvres de ROMAN PYATKOVKA, VALERIY MILOSERDOV, SASHA KURMAZ, MILA TESHAIEVA, SERGIY MELNICHENKO ET MYHAILO PALINCHAK.

Une scène de création à découvrir aussi dynamique que la résistance historique renforcée par l’invasion et la guerre.

Partenariat

Cliquez visitez

Lise Dua Yuki Onodera La clairvoyance du hasard Mougins Les oubliées Anaïs Boudot [


www.lacritique.org - Revue de critique d'art
Plan du site | Espace privé | SPIP