Accueil du site > Lacunes > Édition > Weegee par Weegee. Une autobiographie

Weegee par Weegee. Une autobiographie

Weegee/La Table Ronde
Weegee/La Table Ronde
L’autobiographie de Weegee, photographe des scènes de crimes du New York des années 1930, révèle une personnalité aussi narcissique qu’humaine et attachante… Un drôle de « beau livre »… certes pas le « coffee table book » mais « beau » dans le sens original, drôle, vivant. Quelques photographies de et sur Weegee (de son vrai nom « Arthur Fellig ») accompagnent l’autobiographie du photographe, enfin disponible en français (publiée originellement en 1961).

L’essentiel ne réside pas là, mais dans cette façon très narcissique (et c’est un euphémisme) dont « Arthur Fellig » parle de « Weegee ».

Une fois dépassé l’agacement que certains pourraient éprouver en lisant que Weegee a tout inventé en matière de photographie, l’on se plonge avec délice dans les différends épisodes qui ponctuent sa vie chaotique, un parcours incroyable qui le conduit de l’enfance dans le Lower East Side de New-York aux cimaises du Moma.

L’épisode majeur que nous retiendrons, au milieu de tant d’autres, est celui où le photographe parle de l’adaptation de son livre Naked City par le réalisateur Jules Dassin en 1946 (en français), film dans lequel on le voit d’ailleurs apparaître comme figurant (en ayant de bons yeux, deux ou trois fois...). Étonnant également, la période suivante, les années cinquante où, fort du succès et de la notoriété du photographe, la MGM fait appel à lui pour promouvoir un autre grand film américain : The big Sleep (« Quand la ville dort, date ? Titre en anglais) de John Huston. Weegee alla de ville en ville et explora, l’espace d’une nuit, connecté à la radio de la police, les bas-fonds de nombreuses grandes villes américaines.

Mais laissons les derniers mots à l’auteur : « Tout ce que j’écris est vrai. Et j’ai les photos, les factures, les souvenirs et les cicatrices pour le prouver. »

Un futur livre de chevet, assurément.

haut de page
++INFO++
Weegee par Wegee réfs françaises… Traduit de l’anglais (États-Unis) : — Weegee by Weegee, An Autobiography : par Myriam Anderson. Paris, La Table Ronde 2009. 288 pages. ISBN 978 2 7103 3121 6 18 euros

Partenariat

Cliquez visitez tez

JPG - 13.2 ko
Entrer dans l’oeuvre Saint Etienne

2ème Salon Turbulences

JPG - 37.6 ko
Paul Pouvreau

Cristine Crozat Entre les mondes Pixy Liao Arcoop Wallproject


www.lacritique.org - Revue de critique d'art
Plan du site | Espace privé | SPIP