Accueil du site > Nécessités > Édition > Title TK, Thierry Kuntzel

Title TK, Thierry Kuntzel

Thierry Kuntzel, artiste pionnier des techniques électroniques, auteur d’une œuvre dense et complexe, a accompli avec Title TK une très belle réussite éditoriale. Il a associé un livre, ensemble de notes de travail amassées depuis les années soixante-dix, et un DVD en deux volets, qui d’un côté propose une excursion interactive dans l’œuvre vidéo et de l’autre rassemble notices, visuels, articles, biographie.

Voir en ligne : www.anarchive.net

Le livre, imposant, est à découvrir par fragments où l’on pourra découvrir des croquis, des réflexions préparatoires, des pensées à plus ou moins grande distance des projets. La lecture est bien plus fluide qu’on n’aurait pu l’imaginer, et la mise en page y est pour beaucoup Les notes sont courtes et aérées, manuscrites parfois, le plus souvent tapées à la machine puis à l’ordinateur, avec une grande attention à la place des mots dans l’espace de la page. On suit une pensée en chemin, ses hésitations, ses tentatives pour cerner une idée, ses lectures, ses emprunts, ses sollicitations. L’écriture se réclame du registre de la prise de note mais se révèle profondément poétique, attentive, précise. Les mots se répètent, sont soulignés, encadrés, secoués, classés en paragraphes.

« Espace sur espace sur espace : du temps », 12/2/80. Cette phrase, manuscrite et isolée dans une page blanche, est une parfaite introduction au travail de Thierry Kuntzel. Filmer l’espace pour qualifier le temps, jouer sur la disparition d’une pièce et tout mettre en suspens, travailler la lumière, le son. « Ambition d’un autre régime perceptif, une vision flottante. Que rien ne s’impose, qu’il n’y ait pas de saillie, que les éléments se dévident, défilent, passent… se déposent » (21/5/80).

L’œuvre de Thierry Kuntzel flotte en effet sur le réel, passionnée de l’image dans ses incomplétudes, celle qui n’affirme pas, qui s’évapore, qui nous laisse flottants. Un de ses derniers travaux, The Waves, est une installation interactive qui vient nous englober et semble enfin nous faire voir du visible dans ses manifestations spectaculaires. Une vague vient se briser sur la plage, continuellement. On nous encourage à nous en approcher et alors tout se fige, la couleur laisse place au noir et blanc, le temps est suspendu. Encore une fois l’image se défile.

L’expérience de The Waves est très représentative du fonctionnement du DVD. Sa partie interactive nous demande d’imposer notre manipulation, de creuser notre propre cheminement, de glisser sur une tâche pour dévoiler une image, mais à chaque fois l’apparition de l’image interrompt la séquence et efface autant qu’elle ne laisse voir. On ne sait vite plus quoi faire, on regarde le défilement sans plus oser y prendre part. Etrangeté d’une interactivité qui demande de prendre son temps plus que de faire un geste. De se laisser prendre par la douceur des images en mouvement, par le plaisir de retrouver des morceaux d’œuvres vidéo, par l’émotion à écouter la voix grave et posée de Thierry Kuntzel nous lire des bribes de ses notes. Thierry Kuntzel est décédé le 16 avril dernier. Avec Title TK il nous a laissé une dernière œuvre terriblement habitée.

Mathilde Roman

+++d’infos+++ Editions Anarchive, 39 euros, 2006, bilingue anglais. Troisième volume publié par Anarchive, édition dirigée par Anne-Marie Duguet. www.anarchive.net

haut de page
++Répondre à cet article++

Vous pouvez répondre à cet article. Laissez vos commentaires, remarques, compléments d'informations.

Partenariat

Cliquez visitez tez

JPG - 13.2 ko
Entrer dans l’oeuvre Saint Etienne

2ème Salon Turbulences

JPG - 37.6 ko
Paul Pouvreau

Cristine Crozat Entre les mondes Pixy Liao Arcoop Wallproject


www.lacritique.org - Revue de critique d'art
Plan du site | Espace privé | SPIP