Accueil du site > Tactiques > Perspectives > Pas le pouvoir de l’audimat mais l’autorité à retrouver de la parole (...)

Pas le pouvoir de l’audimat mais l’autorité à retrouver de la parole critique

retrouver la parole critique

Pas le pouvoir de l’audimat mais l’autorité à retrouver de la parole critique

N’est-il pas tentant d’opposer deux media très contemporains qui se partagent le marché de l’information de la masse des consommateurs au niveau planétaire, à ma droite du côté de tous les pouvoirs la télévision, centralisatrice, manipulatrice, à ma gauche, aux côtés de toutes les initiatives comme de tous les flux d’échange, le net. Combat de titans pour la domination économique des esprits. Les deux usent de la même arme, la vitesse. Un récent colloque organisé par l’ENSP d’Arles lors du Forum des Industries culturelles invitait Bernard Stiegler et Marie José Mondzain sur le thème « Voir avec son temps ». Le premier rappelait que « cette question des industries culturelles est extrêmement grave parce que peu pensée et Hégémonique ».Nous savons nécessaire l’utilisation de ces facilités de communication et leur nécessaire ralentissement dans une pensée critique ce que la seconde énonçait « voir c’est ralentir cet essoufflement de la pensée ».

Nous voici quelques uns de différentes générations élevés dans la croyance aux pouvoirs du livre, baignés depuis longtemps déjà dans les médias et qui avons tenté entre le net et les revues papiers l’expérience d’une parole qui se voulait spécialiste pour accompagner l’art de notre temps, il n’est bon critique que des artistes de sa génération, dit-on. Les exceptions sont intéressantes. C’est pourquoi nous ouvrons la rubrique Initiatives par celle des Archives de la Critique d’Art sur le fonds Restany, lui qui a su passer des Nouveaux Réalistes au Palais de Tokyo.

lacritique.org ne fait ni littérature artistique ni journalisme culturel, respectant les services de communication autant que les curateurrs. lacritique.org revendique d’autres formes d’écriture que les copier/coller de communiqués de presse. La place de lacritique.org est au plus près de la création de l’artiste, dans l’atelier ou lors de ses présentations publiques. C’est le rôle intéressés par la diversité des arts vivants comme par les arts plastiques, les rédacteurs de lacritique.org souhaitent mettre cette actualité en perspective avec l’histoire de l’art.

La dynamique de notre revue en ligne lacritique.org la situe par ailleurs aux côtés des différents acteurs de ce monde de l’art, galeristes, collectionneurs, commissaires d’exposition, enseignants en art, institutionnels, directeurs de FRAC de Centre d’Art, conservateurs, historiens d’art, et des partenaires privés fondations, entreprises, etc. qui soutiennent et rendent possibles cette création. lacritique.org affirme sa position comme engagée, attentive et active.

Les membres de lacritique.org s’efforceront d’être le plus vigilants possibles quant aux conditions de production et aux situations sociales, économiques et politiques de l’art. La situation actuelle nous y incite, querelle et menaces sur la maison des artistes, licenciement de Corinne Diserens à Nantes, démission forcée de Maurice Frechuret du CAPC et inquiétudes sur les missions du lieu, et annonce du candidat Sarkozy de suppression du Ministère de la Culture pour en faire un sous secrétariat de l’Education Nationale

En dehors des actualités, trois fois par an l’un des membres de l’équipe de rédaction conduira un thème critique où seront conviés équipe et collaborations extérieures.

Nous croyons qu’internet est le support idéal aujourd’hui pour diffuser une parole critique d’une réelle exigence, nous continuerons les échanges avec les revues éditées qui sont nos partenaires, et nous tenterons sans chercher l’audimat d’être modestement des critiques à l’écoute de notre temps, parce que comme le rappelait Marie Josée Mondzain « il faut faire la différence entre le pouvoir et l’autorité comme capacité d’être auteur, qui ne connaît qu’une catégorie la reconnaissance. »

haut de page
++Répondre à cet article++

Vous pouvez répondre à cet article. Laissez vos commentaires, remarques, compléments d'informations.

Partenariat

Cliquez visitez tez Mouna Saboni Traverser Baptiste Roux

JPG - 8 ko
Marie Rauzy au Sénat, une exposition Area

David Lynch portraits "Journal de l'oeil, les globes oculaires" Letz Arles / Résonance


www.lacritique.org - Revue de critique d'art
Plan du site | Espace privé | SPIP