Accueil du site > Tactiques > Chroniques > No soul for sale – Un festival d’indépendants

No soul for sale – Un festival d’indépendants

ou le bon coût de la liberté

No Soul for Sale - X Initiative
No Soul for Sale - X Initiative
Vue générale
Ni une exposition ni une foire, il est difficile de trouver un terme générique pour décrire l’événement « No Soul for sale » qui s’est tenu à Soho (New York) à la fin du mois de juin. X initiative est l’origine de ces rencontres réunissant différentes associations et organisations de par le monde et ayant pour trait commun de proposer des espaces alternatifs dédiés à la scène artistique contemporaine et à l’ensemble de ses acteurs.

Voir en ligne : www.x-initiative.org

La proposition d’X initiative est de montrer une cartographie des lieux indépendants, une frange venant troubler à fréquence régulière le beau regard porté sur notre monde par le cadre muséal ou institutionnel ou celui de la sphère marchande de l’art. Elle dresse, en un seul site, une possible cartographie du non lucratif, du bénévole au sens de bene volo, ceux qui veulent bien : notamment changer de regard sur les modes de production, de diffusion et de représentation de la création contemporaine. Il est aisé de donner en quelques mots leur trame commune. Sans intérêt financier, tout en proposant une autre économie de l’art, ces différentes structures souhaitent, entre autre, mettre en avant d’autres voies possibles pour rendre publique les travaux d’artistes, encore inconnus ou sur le point de changer de statut. Prendre le relais là où les institutions laissent encore quelques territoires en jachère, ceux-là même où il fait bon batifoler.

Si ce collège invisible des lieux alternatifs connaît de nombreux éléments en partage -propositions de résidences pour artistes, d’échanges et de collaborations sur les modes de production et d’expositions, réflexions sur l’engagement intellectuel et politique ou sur le travail critique et sa diffusion – il laisse aussi se dessiner les symptômes des différences culturelles qui continuent d’émailler le monde à l’heure où la mondialisation, selon les experts, nous fait le coup de la prime jeunesse. Faux, elle a juste changé de coiffure.

Certaines absences sont ainsi révélatrices. La Générale, par exemple. Ce serait une erreur, cependant, que d’analyser cette faible représentation française, la KadistArt fondation étant l’unique exception, comme résultant d’invitations majoritairement restreintes au monde anglo-saxon. Il s’agit plutôt des conséquences des politiques culturelles françaises, cette forme d’initiative trouvant sans doute un terreau moins fertile dans un pays où les structures culturelles sont fortement institutionnalisées et largement décentralisées sur l’ensemble de son territoire. En 2006, c’est le Ministère de la Culture qui proposera à La Générale une nouvelle localisation à Sèvre. L’institution craint d’être taxée de mère indigne (des arts) ou d’être, comble de la crainte, en retard sur son temps.

L’engagement social et politique signifié par nombres de ces associations rappellent une des assignations de l’artiste : un engagement libre dans le monde. Ces structures, polymorphes et flexibles, aux murs invisibles ou bien plantés au sein des villes qui les accueillent, se sont, à leur tour, appropriées ce rôle. L’ère contemporaine avait dénudé l’artiste d’une certaine sociabilité bien présente au cours des siècles, le XIXème en point d’orgue, ces nouveaux rassemblements pourrait aussi être perçus comme un retour de l’histoire. Ils n’ont pas pour volonté d’être écoles, cercles ou cénacles mais de nouvelles communautés, des espaces de paroles et d’échanges pour créer en dehors des circuits habituels et de leurs contraintes. Affirmer ensemble une présence singulière au monde.

Il reste maintenant à en dresser une liste, certes non-exhaustive…Elle se trouve donc ci-dessous.

NO SOUL FOR SALE – A festival of Independants 23 au 28 juin 2009

Organisé par X Initiative 548 West 22nd Street New York NY 10011

Pendant un an, X initiative propose une programmation d’événements et d’expositions. Pour en savoir plus :

www.x-initiative.org (0)1 917 697 4886

Hermes und der Pfau, crée en novembre 2007 à l’initiative de Philipp Ziegler et de Anne-Sofie Ruckhaberle. Fondé à Stuttgart, Hermes und der Pfau est un lieu dédié à la rencontre entre artistes et commissaires d’expositions, permettant de lier les idées tout au long de projets conduisant, pour la plupart, à des expositions in situ ou à l’étranger.

www.hermesundderpfau.de

Kling & Blang (Reykjavik) a été fondé par dix artistes au début de l’année 2003. Cette plateforme est un lieu ouvert aux artistes émergents et confirmés. Elle permet, au travers de ces échanges, l’exploration de nouvelles pistes. Cette galerie a notamment co-produit des projets d’artistes icelandais ou d’autres nationalités parmi lesquels David Askevold, John Bock, Jason Rhoades, Paul McCarthy et Gelitin.

www.this.is/klingandbang

Latitudes (Barcelone) est un lieu consacré au commissariat d’exposition. Fondé dans la capitale espagnole en avril 2005 à l’initiative de Max Andrews et de Mariana Cànepa Luna, Latitudes collabore avec des artistes ou des institutions afin de mettre en place des expositions, des conférences, des rencontres et des projets de recherches et de publications au niveau européen et international.

www.lttds.org

C’est en 2002 qu’Abdellah Karroum fonde l’Appartement 22 à Rabat, un espace indépendant d’art contemporain. Les projets, conçus lors de résidences d’artistes à l’Appartement, sont prévus pour répondre aux spécificités physiques de l’appartement 22. The Art Radio est un des derniers projets mis en place par A. Karroum www. radioappartment22.com.

www.appartement22.com

LAXART (Los Angeles) s’intéresse plus spécifiquement au contexte des expositions d’art contemporain, d’architecture et de design afin de développer de nouveaux modes d’exposition au sein des espaces indépendants des grandes structures et des institutions publiques. Laxart est à la fois un lieu de discussions interdisciplinaires et de productions de ces nouveaux modes d’expositions.

www.laxart.org

PARTICIPANT Inc (New York) inscrit son champ d’activité dans l’édition et la diffusion d’écrits critiques. Cette association, créée en 2001, accompagne cette activité d’édition par des expositions se voulant à la fois transdisciplinaires et trans-générationelles. La diversité des médiums est aussi un des faisceaux premiers qui caractérise leurs expositions.

www.participantinc.org

RHIZOME (New York) est consacré à la création, la présentation et la préservation ainsi qu’à l’appareillage critique concernant des œuvres impliquant l’usage des technologies. Ces pratiques sont encouragées par une plateforme virtuelle d’échanges et de concertation.

www.rhizome.org

Unes des plus anciennes associations présentes à « No Soul For Sale » est le Storefront for Art and Architecture. Fondée en 1982, cette association est entièrement consacrée aux prises de positions les plus innovantes dans les domaines de l’architecture, de l’art et du design. Leur programme d’expositions, de rencontres avec les artistes, de présentations de films, de conférences et de publications a pour but de provoquer dialogues et collaborations interdisciplinaires au-delà des frontières géographiques et idéologiques.

www.storefrontnews.net

Viafarini (Milan) est une association de promotion de l’art contemporain créée en Italie en 1991. Ce lieu est constitué d’espaces d’exposition, d’un centre de documentation et propose des résidences d’artistes. Le programme d’expositions se concentre sur des réalisations in situ de travaux émanant d’artistes internationalement reconnus ainsi que de jeunes artistes issus de la nouvelle scène italienne.

www.viafarini.org

Ballroom (Marfa) est un espace consacré aux arts visuels, aux performances et à la musique ainsi qu’à la production et à la diffusion cinématographique. Ballroom soutient en premier lieu des artistes ou des commissaires d’exposition dont les projets ne pourraient voir le jour qu’avec difficulté dans les cadres institutionnels de diffusion de l’art contemporain.

www.ballroommarfa.org

Bizart/Arthub (Shanghai – Hong Kong) – Après une dizaine d’années de mis en réseau au travers de BizArt (Shnaghai), cette structure, issue du projet BizArt China, se donne pour but de mettre en place un réseau connectant les acteurs de la scène contemporaine asiatique. La création de ce collège invisible étant, pour leurs membres, une base nécessaire à toute production artistique.

www.arthubasia.org

Dispatch (New York) propose un nouveau mode de commissariat d’exposition. Leur bureau fonctionne à l’interface entre la création interne de projets d’exposition et comme récepteur de projets extérieurs. Ils conçoivent le commissariat d’exposition sur l’ensemble de sa ligne de production depuis le concept initial jusqu’aux nouveaux modes de relations avec les publics en passant par le contenu éditorial et discursif associé aux événements qu’ils produisent. Une agence privée du commissariat d’expositions en quelque sorte.

www.dispatchbureau.com

Empty Purse Publication (New York) est une maison d’édition fonctionnant comme un « Dj textual ». Ils publient des ouvrages consacrés à différents thèmes qui trament la scène des arts actuels.

www.emptypursepub.com

Filpa Oliveira + Miguel Amado (Lisbonne) constituent un binôme de commissaires d’expositions cherchant à promouvoir de jeunes artistes au sein d’expositions tant au Portugal qu’à l’étranger.

K48 (New York) est un magazine annuel de petit format consacré à la scène artistique, musicale et culturel. Dans l’esprit de \’’D.I.Y.\’’, l’équipe éditoriale gagne, en contrepartie d’un format non contraignant, en liberté de ton et en sens critique. La nature pluraliste de leur publication permet ainsi au lecteur un angle de vue différent sur un grand nombre de disciplines.

www.k48rules.com

Kadistart Foundation (Paris). Au travers de la constitution d’une collection d’œuvres contemporaines, cette fondation s’implique dans le processus de création et d’exposition des artistes qu’elle accueille en résidence. En parallèle, cette fondation, crée en 2001, inscrit son activité à l’international en participant au développement d’outils théorique et critique associés à la scène contemporaine.

www.kadist.org

Migrating forms (New York) est une organisation née à la suite du New York Underground Film Festival (1993-2008). Migrating Forms cherchent à apporter de nouveaux publics à la production vidéo expérimentale. Ils souhaitent notamment travailler sur les contextes à l’origine d’œuvres cinématographiques produites par des réalisateurs, des artistes utilisant le cinéma ou le documentaire expérimental ainsi que des vidéastes. Cette association est présidée par Nelly Killian et Kevin McGarry, précédemment directeur du New York Underground Film Festival.

www.mono-kultur.com

Next Visit (Berlin) est un espace d’art à but non lucratif fondé par l’artiste Natalia Stachon. Depuis 2006, Statchon monte des expositions mettant en avant de jeunes artistes, designers et écrivains. Un des principes fondateurs à l’origine de Next Visit est de créer une interaction entre différentes propositions artistiques et, cela faisant, ouvrir un espace indépendant d’échanges, de dialogues et de collaborations artistiques.

www.nextvisit.de

Not an alternative (New York) est une association à but non lucratif située à Brooklyn. Tenue par des bénévoles qui se sont donnés pour mission de combiner la pratique artistique, l’engagement, les supports technologiques et théoriques afin de changer la perception générale des événements, des symboles et de la construction du fait historique. Leurs travaux et leurs actions utilisent et interrogent les outils publicitaires, marketing et de relations publiques.

www.notanalternative.net & www.thechangeyouwanttosee.org

Starship (Berlin) n’est pas seulement un magazine publié dans la capitale allemande depuis 1998, cette association peut aussi se transformer en une galerie, une maison d’édition ou bien un bureau de programmation d’expositions ou de concerts. Starship est une forme collective de pratique artistique créée par Hans-Christian Dany, Martin Ebner et Ariane Müller ; elle est ouverte aux artistes et écrivains extérieurs à l’association.

www.starship-magazine.org

W.A.G.E (New York) – Working Artist and the Greater Economy (wage signifiant aussi salaire) refuse la place de l’artiste comme un spéculateur et appelle pour une rémunération de la production de valeur culturelle au sein du système capitaliste. W.A.G.E réclame aussi une réflexion concernant d’évidentes inégalités économiques et empêchant de facto la possible survivance du travailleur de l’art au sein du « meilleur des systèmes économiques ». W.A.G.E a été fondé à Brooklyn (NY) en 2008.

www.wageforwork.com

Artist Contemporary Israeli Art Fund (New York – Tel Aviv), fondée en 2004, cette association promeut à l’international le travail d’artistes contemporains de nationalité israélienne.

www.artisrael.org

Fluxspace (Philadelphia) est une association qui offre aux artistes, commissaires et porteurs de projets, un lieu où mettre en pratique, exposer ou expérimenter sans restrictions ni censures. Fluxspace ouvre ainsi un dialogue critique dans le but d’explorer de nouvelles pratiques et créer de nouveau médiums artistiques.

www.thefluxspace.org

Light Industry (New York) est dédié au cinéma et aux arts électroniques. Pensé et dirigé par Thomas Beard et Ed Halter, le projet a commencé par l’organisation d’une série d’événements à Industry City dans Sunset Park (Brooklyn). Chaque événement fut organisé soit par un artiste, un commissaire ou un critique d’art. Grâce à un programme régulier de projections, performances et de conférences, le but de Light Industry est d’explorer de nouveaux modèles pour la présentation des média liés à la perception du temps.

www.lightindustry.org

Lucie Fontaine (Milan) montre une activité polymorphe à l’image de sa fondatrice, un marchand d’art qui vit et travaille à Colmar en France. Cette espace organise, d’une part, des expositions des jeunes artistes émergent de la scène italienne, et fonctionne, d’autre part, comme un atelier ou un bureau. De façon plus générale, Lucie Fontaine s’efforce d’être un lieu de rendez-vous pour la scène artistique milanaise en général.

www.luciefontaine.com

Mousse Magazine (Milan) est une maison d’édition indépendante basée à Milan. Depuis 2006, Mousse magazine publie un bi-hebdomadaire consacré à l’art contemporain ayant vocation à être diffusé internationalement.

Office for Contemporary Art Norway (Oslo) est une fondation privée créée par le Ministère de la Culture et le Ministère des Affaires Etrangères norvégien à l’automne 2001. Le but principal du Office for Contemporary Art Norway est de développer des collaborations entre les membres de la scène artistique norvégienne et internationale.

www.oca.no

Supportico Lopez (Berlin) est née à Naples à l’initiative de deux artistes et d’un commissaire. En 2003, ils décident de réserver une des pièces de leur appartement pour exposer des travaux d’artistes de toutes nationalités. Cette pièce en plus fut plus récemment un espace curatorial dédié à la diffusion de l’art à l’initiative de l’un des fondateurs du projet, Gigiotto Del Vecchio en collaboration avec Stefania Palumbo. En 2008, Supportico Lopez a déménagé à Berlin.

www.supporticolopez.com

Swiss Institute/Contemporary Art (New York) est une galerie d’art contemporain à but non lucratif basée à New York depuis 1986. Le but premier de cette galerie d’envergure internationale est de provoquer des collaborations et des échanges entre artistes d’origines suisse et américaine.

www.swissinstitute.net

The Mountain School of Arts (Los Angeles) a été fondée en 2005 par Piero Golia et Eric Wesley avec pour objectif premier de fournir un mode alternatif d’enseignement artistique. L’administration, la faculté et le corps étudiant, travaillent ensemble comme une entité singulière mais au bénéfice mutuel, et offrant ainsi une alternative aux formations universitaires classiques. MSA se positionne comme un complément à l’offre universitaire traditionnelle et tient à encourager les échanges avec les cursus habituellement offerts par les universités.

www.themountainschoolofarts.org

Thisisnotashop (Dublin), fondé en 2006, est une galerie à but non lucratif pour des artistes émergents irlandais ou étrangers. La volonté de Thisisnotashop est de devenir un lieu essentiel pour promouvoir la culture et les artistes contemporains irlandais.

www.thisisnotashop.org

Transformer (Washington D.C.), fondé en 2002, est une association à but non lucratif consacrée aux arts visuels. Ils fournissant aux jeunes artistes une plateforme opérationnelle et professionnelle. Cette plateforme permet aux artistes d’explorer et de présenter des concepts artistiques expérimentaux et trouvent pour ces derniers de nouveaux publics.

www.transformersgallery.org

Vox Populi (Philadelphia) est un collectif d’artistes crée pour apporter un soutien aux œuvres expérimentales d’artistes sous-représentés dans les galeries ou dans les institutions. Ce soutien prend la forme d’expositions mensuelles, d’échanges, de performances, de lectures ou d’événements ponctuels.

www.voxpopuli.org

La très intéressante association White Colmuns (New York) apporte son soutien à de jeunes artistes ou à des artistes qu’ils estiment sous-représenté sur la scène artistique actuelle.

www.whitcolumns.org

Durant l’exposition, une sélection de films fut projetée par le Studio Films Club de Trinidad. Fondé à Port of Spain, ce cinéclub, co-dirigé par les artistes Peter Doig et Che Lovelace, programme des films d’auteurs ou d’artistes d’origines caribéenne et étrangère. Le cinéclub opère en différents lieux et le plus souvent en dehors des salles de cinéma.

http://studiofilmclub.blogspot.com/

haut de page

Partenariat

Cliquez visitez tez Moisson Rouge à la MEP Letz Arles / Résonance Miss Tic Rockn'Girls Karine Maussière Henri Foucault

http://margueritebornhauser.com/


www.lacritique.org - Revue de critique d'art
Plan du site | Espace privé | SPIP