Accueil du site > Nécessités > Chroniques > Masques, Pekin Opera facing Designs

Masques, Pekin Opera facing Designs

Galerie Michel Rein
Galerie Michel Rein
Après Tricéphale en 2003 et Self-Hybridations Indiennes-Américaines en 2008 la galerie Michel Rein accueille une nouvelle exposition d’ORLAN présentant photographies et réalité augmentée.

Voir en ligne : www.orlan.eu

Depuis quelques années ORLAN artiste féministe transmédia produit de façon purement technologique des selfs-hybridations mêlant son propre visage à d’autres appartenant à diverses civilisations précolombiennes, africaines ou indiennes-américaines. Il s’agit pour elle d’ « emprunter l’apparence d’autrui pour accoucher de nouvelles identités ».

Dans cette dernière exposition pour la galerie Michel Rein Masques, Pekin Opera facing Designs elle rend ainsi un hommage aux masques traditionnels de l’opéra de Pékin, s’appropriant en tant que femme artiste des rôles qui n’étaient distribués qu’aux hommes. Ces spectacles folkloriques nés au XVIIIe siècle combinent musique, danse acrobatique, et jeux de théâtre interprétés dans de somptueux costumes chamarrés.

Faisant suite à ses opérations chirurgicales les hybridations faciales inscrivent ses traits « dans les pixels de la chair virtuelle. » En reproduisant les tirages photographiques de ces visages mixtes à l’aide d’une tablette graphique le spectateur voit sur son écran le clone de l’artiste y effectuer de spectaculaires figures gymniques de l’opéra chinois. Cet apport produit en réalité augmentée au sein de l’art charnel exalte la beauté complexe de cette gestuelle stylisée issue des chorégraphies martiales.

haut de page

Partenariat

Cliquez visitez tez Crétrices L'émancipation par l'art Moisson Rouge à la MEP Letz Arles / Résonance Miss Tic Rockn'Girls Henri Foucault

www.lacritique.org - Revue de critique d'art
Plan du site | Espace privé | SPIP