Accueil du site > Écarts > Chroniques > Les Zurbanités de Soizic

Les Zurbanités de Soizic

Les Zurbanités de Soizic

Le travail de Soizic Stokvis consiste, à la première lecture, en l’application de bandes de couleur sur les murs, sur le papier, sur la toile, voire, pour cette exposition, sur le plexiglas. Ces bandes de couleur modifient ou soulignent le paysage, l’espace architectural ou l’espace du tableau, soit en le morcelant, soit en en modifiant la perspective. Ces modifications ou ces surlignages, ou ces découpages engagent une relation entre la surface ou l’espace où ils sont appliqués et ces éléments souvent géométriquement disposés.

Un tel dispositif, à d’autres degrés, peut aller jusqu’à la modification complète de la perception d’une salle, voire d’une chapelle (L’art dans les chapelles – Pontivy – 2005, 2006).

Et la procédure de Soizic Stokvis peut très bien se retrouver sur des photographies de paysages de chantiers, d’immeubles éventrés ou de tout un quartier judicieusement cadrés par Soizic Stokvis, la photographie étant l’un des médiums auxquels elle a recours.

Intérieur et extérieur se retrouvent, par la manière de l’artiste, en correspondance, reliés autant par des bandesqui délimitent le périmètre de sécurité du chantier que par la façon de l’artiste qui, de support en support, de cadrages photographiques en installations ou en peintures fait apparaître un nouveau langage souvent appréhendé par notre perception visuelle.

Mise en oeuvre en dehors, en dedans, devant, derrière, voire sur la tranche des espaces, le dispositif de Soizic Stokvis évoque souvent des travaux d’autres artistes contemporains (J. Turrell, G. Rousse, G. Gerbaud avec ses points rouges, etc.) et se posent comme les lignes d’une partition d’une nouvelle musique.

haut de page
++INFO++
Article écrit en collaboration pour Show Off : Atelier Eric Seydoux, Paris, France
++Répondre à cet article++

Vous pouvez répondre à cet article. Laissez vos commentaires, remarques, compléments d'informations.

Partenariat

Cliquez visitez tez

JPG - 13.2 ko
Entrer dans l’oeuvre Saint Etienne

2ème Salon Turbulences

JPG - 37.6 ko
Paul Pouvreau

Cristine Crozat Entre les mondes Pixy Liao Arcoop Wallproject


www.lacritique.org - Revue de critique d'art
Plan du site | Espace privé | SPIP