Accueil du site > Prétextes > Chroniques > Les fraternités scénographiées par Tina Merandon

Les fraternités scénographiées par Tina Merandon

Une exposition du GRAPH à Carcassonne

Série Fratres
Série Fratres
Le GRAPH, Groupe de Recherche et Animation Photographique accueille des artistes en résidence à Carcassonne, en complément de son action envers différents publics de la ville et de la région. Ses responsables Eric Sinatora et Wilfrid Estève ont mis en place un Diplôme Universitaire en photo documentaire et écriture transmédia. Après Hortense Soichet et son projet Esperem réalisé avec les femmes gitanes et exposé actuellement à la Maison des mémoires , ex résidence du poète Joe Bousquet , Fratres montre les œuvres les plus récentes de Tina Mérandon réalisées comme à son habitude avec des populations qui se prêtent à ses mises en scène.

Voir en ligne : www.tinamerandon.com/

Ses tirages organisés en diptyques ou triptyques sont installés dans l’ancienne chapelle des Jésuites utilisée par la ville en Auditorium. Les sièges des concerts qui subsistent au centre de l’espace répondent bien à l’exigence performative des images. Le corps confronté à la surface rocailleuse lorsqu’il est seul comme sur la photo d’ouverture reprise sur l’affiche, dans une posture d’équilibre instable, a besoin de trouver ses fratries, ses solidarités.

Les confrontations humaines dans l’œuvre de la photographe sont souvent faites d’une certaine tension qui les noue et leur donne un caractère d’urgence. Ce sont des combats ou au minimum des affrontements. Une série récente « Une goutte de sueur » montre des boxeurs de retour dans les vestiaires . Mais ses couples de la série « Les Nus » étaient déjà partie prenante de tendres corps à corps. Ici aussi les corps se trouvent impliqués dans des gestes mêlés, une intrication que connaît bien la danse qui reste toujours un horizon imaginaire de la production de Tina Mérandon. Sa récente série « Anima » se consacre à cette « fulgurance charnelle » de l’enfant qui trouve son énergie dans des liens à l’animal, pour une chorégraphie solitaire.

Si ses « chiens » d’attaque étaient menaçants certaines scènes montrent ici une situation de fusion tendre de quelques habitants de la ville avec leur animal, un âne, un chien ou un chat, ces scènes proposent d’autres relations inédites que la photographe sait saisir dans l’acmé d’un mouvement .

Si elle déclare s’intéresser aux grands mythes philosophiques et religieux on en voit la manifestation dans la mise en place d’unités de sens avec des ensembles de plusieurs images. Passionnée d’expression visuelle des conflits et de leur possible régulation elle produit des séquences où les mouvements corporels prennent toute leur dimension.

haut de page
++INFO++

le Graph présente : "Fratres" 
une exposition de Tina Merandon
du 26 mai au 2 juillet 2016
 A l’Auditorium - chapelle de Jésuites Rue des Etudes 11 000 Carcassonne

www.graph-cmi.org/

Partenariat

Cliquez visitez tez Joel Arpaillange Au siècle dernier

JPG - 9.6 ko
Catherine Poncin à Evreux

"Journal de l'oeil, les globes oculaires" Crétrices L'émancipation par l'art Letz Arles / Résonance


www.lacritique.org - Revue de critique d'art
Plan du site | Espace privé | SPIP