Accueil du site > Écarts > Chroniques > Danser maintenant

Danser maintenant

Une oeuvre in situ d’Olivia de Bona

  • vendredi 28 juillet 2023
"Et le mur dansa. Dans la nacelle, en chorégraphie picturale, Olivia de Bona, déploie le geste du pinceau en une calligraphie légère et colorée, la danse ou la vie pour un mur estival. Cinq danseuses, libérées de la figuration, animent de leurs courbes cinétiques un décor végétal tout aussi dansant. Pas de profondeur, tous les modelés sont au même niveau, celui du geste de l’artiste, de la ligne et de la forme justes.

Voir en ligne : https://www.instagram.com/lemurbastille/

Dans ce ballet imagé des corps et des feuilles, le mouvement et les modelés, tout en douceur, sont conditionnés par l’amplitude gestuelle de la création. Les feuilles, ombres ou striures claires sur les corps, les corps féminins eux-mêmes s’épanouissent en motifs, en jeux de transparences orangés et verts aux différentes nuances, silhouettes à deviner, à convoquer dans quelques références picturales et photographiques ; à suivre dans une partition musicale à convoquer ou à inventer, le cycle sans début et sans fin s’inscrit dans la verticalité du mur, le jeu de perception se déploie dans l’animation de la rue.

L’image, poétique, fait sens et émotion immédiatement, invite le passant à entrer dans la danse. Puis, dans un deuxième regard, la dynamique des couleurs et du lexique, la souplesse de la ligne et des contours, la modulation des aplats de couleur qui s’enchevauchent en harmonie, la féminité des corps tracés au pinceau dans une déclinaison de courbes sans visage, engagent, à la découverte de chaque détail, la pensée et les sens dans une narration et une rêverie complexes. La danse ou la vie.

haut de page
++INFO++
Olivia de Bona, La danse ou la vie, M.U.R. Bastille, 38 rue de la Roquette, 75011 Paris, juin-septembre 2023. Le M.U.R. (Modulable Urbain Réactif) Bastille, créé par Raphy et Pascale Cohen pour mettre en lumière le pignon situé au-dessus de la vitrine de la boutique d’optique, direction artistique Cyrille Gouyette, offre, chaque trimestre, un espace et une carte blanche à une ou un artiste pour réaliser une œuvre. Événement éphémère « De pierre et de papier », l’œuvre s’encre dans une lithographie imprimée par Michael Woolworth. v

Partenariat

Cliquez visitez

JPG - 7.2 ko
Exposition Mouvement 2 Aline Ribière
JPG - 10.8 ko
D’après maquettes Manuella Editions
JPG - 7.4 ko
Myriam Mechita

www.lacritique.org - Revue de critique d'art
Plan du site | Espace privé | SPIP