Accueil du site > Écarts > Perspectives > Clémence Urbain

Clémence Urbain

Les photos sténopés que Clémence Urbain a présentées au Centre A. Chanot à Clamart en novembre 2008 semblent être de véritables phénomènes paranormaux de la lumière.

Les photos que Clémence Urbain montrait au Centre Culturel Albert Channot à Clamart (92) traitent de « Laura » et de ses transformations, de tout ce qui tourne autour de ses visions exceptionnelles.

Le noir et blanc devient couleur sous l’effet de la vibration provoquée par le flou. Les anges deviennent fantômes dans la lande et le souvenir d’une grande actrice à la jambe de bois vient hanter ces images. Le principe des sténopés de Clémence Urbain est donc bien là pour porter notre imaginaire sur cette île que l’on dit Belle et avec un certain érotisme nous plonger dans une sorte d’intemporalité des formes, des contours floutés et colorés à la fois. C’est en cela que les images font œuvre.

Les plus petits tirages nous évoquent la peinture du XIXème siècle avec les animaux de la ferme dans le paysage, tout en laissant planer, grâce au côté sombre des tirages, une certaine lumière du début de l’aurore ou de la fin du crépuscule ; mais la perception est là, sa faiblesse fait sa force, l’ensemble est très réussi et annonce une œuvre en devenir.

haut de page
++Répondre à cet article++

Vous pouvez répondre à cet article. Laissez vos commentaires, remarques, compléments d'informations.

Partenariat

Cliquez visitez tez

JPG - 13.2 ko
Entrer dans l’oeuvre Saint Etienne

2ème Salon Turbulences

JPG - 37.6 ko
Paul Pouvreau

Cristine Crozat Entre les mondes Pixy Liao Arcoop Wallproject


www.lacritique.org - Revue de critique d'art
Plan du site | Espace privé | SPIP