Accueil du site > Tactiques > Perspectives > 100 phrases graffitées pour Magda

100 phrases graffitées pour Magda

vhil
vhil

1 Magda n’est jamais où on l’attendrait

2 Magda Danysz la galeriste

3 il n’y a pas si longtemps la plus jeune de sa profession

4 Magda de Paris et Shangaï

5 elle réconcilie des générations de collectionneurs


Voir en ligne : www.magda-gallery.com/

6 Magda dont la mère est un grand sculpteur polonais

7 Magda si mince et si

8 mais surtout dans son énergie

9 elle joue gagnant l’art de notre temps

10 Magda intronisée à sa passion par Léo Castelli

11 un espace d’abord ouvert dans le 11°

12 ses études histoire d’art et commerce international

13 pionnière , première

14 Magda en force devant la nouvelle BNF

15 dans les formes élaborées du labomatic

16 à l’écoute, sur la surface de quelques tirages intestins

17 en errance dans la cité interdite de Zhang Dali

18 encore en jetlag mais déjà souriante

19 Magda aperçue dans un reflet d’Erwin Olaf,

20 mais moins figée que les héroïnes du hollandais

21 lent récitatif des graffeurs

22 le chœur de signatures moins murs que toile

23 elle a su faire de l’exposition une arme de femme

24 Magda la force frêle

25 son itinéraire une musique 26 pro

27 et très au delà

28 jusque dans les utopies numériques d’Ultralab

29 et l’histoire revisitée par Vuk Vidor

30 en noir l’élégance de ses vernissages

31 en noir et gris aux côtés des polaroids démesurés de Julian Schnabel

32 dans la chimie acidulée d’Alain Delorme

33 tenant la main de Mireille Loup dans ses vidéodrames

34 nous apprenant à tolérer les grimaces de filles croquées par Miss Van

35 puis initiant en France les pop surréalistes US

36 elle teste encore notre culture dans les circonvolutions de Nicolas Ledoux

37 juste jusque dans ses convivialités

38 quand elle aide Pascal Nicolas Ledoux à promener son miroir au long de l’histoire

39 et partage des émotions revisités par Maleonn et ses modèles dans son studio mobile où le temps vacille

40 pendant ce temps Kosta Kulundzic relit la bible en version trash

41 Yang Yongliang rephotographie des Shanshui, ces paysages de montagnes calligraphiés

42 et Magda l’encourage à y copier coller des archi très actuelles

43 en gardienne des traces impactées

44 debout au cœur du marché

45 elle suscite de très jeunes nouveaux collectionneurs

46 elle vit en ligne

47 elle pense global

48 Magda qui arbitre France Etats Unis par la Chine

49 en outsider , Vuk Vidor, Serbie

50 Vhils dans les croutes d’affiches qu’il burine taille des visages

51 elle prospecte aux marges

52 Magda cible

53 sur l’économie mondiale de l’art elle joue gagnante

54 chacune de ses expositions est mise en demeure

55 elle nous fait réviser nos valeurs critiques

56 chez elle le meilleur de la rue tient galerie

57 elle profane son white cube en longs traits graffés

58 elle trafique du sens à renfort d’œuvres singulières

59 via l’appareillage des sentiments

60 elle tranche

61 elle développe de subtiles nouvelles qualités optiques

62 Magda compte les points

63 déplacez la , elle tient

64 une ligne dans la cohue

65 au travail dans le ralenti de l’histoire récente

66 qui bouscule nos certitudes esthétiques

67 Shepard Fairey découpe des cercles de regard pour mieux nous désorienter

68 Magda a recueilli aussi les géantes women affichées par JR

69 A Shangai son lieu anime l’historique Bund, les années 20 s’y régénèrent

70 le soir rejoue les « nocturnes ou les garçons perdus » de Mireille Loup

71 elle fait partie du complot référencé Icon Tada peintre virtuel, VJ et compositeur de manga

72 elle diffuse ses papiers peints numériques

73 Magda et ses rendez vous à la Fiac, Art Brussels, Artissimo ou Pulse

74 qui siège au ca du Cube pour mieux défendre ses choix

75 Magda et son curating

76 pour des partenaires de Los Angeles, Turin ou New York

77 qui fait rimer émergents et talent

78 mais pour renouer avec les pionniers elle défend Wang Keping ,

79 son « groupe des étoiles » en résistance, bien avant ses sculptures

80 une pensée en carrefour,

81 son engagement en interface

82 Magda travaille les changes de paradigmes

83 elle assure

84 entre les oeuvres

85 elle contient la magie des images

86 elle scénographie les affects

87 ses artistes expérimentent la violence des émotions

88 l’émergence sculpte les lumières électroniques

89 la vidéo en flux lors de ses Sunday’s Screening

90 comme les super héros de Daniel & Géo Fuchs

91 pour rendre l’art accessible à tous elle enseigne à Sciences Po

92 ses deux adresses Bund 1818 Zhongshan Dong Yi Lu et 78 Amelot

93 confrontée à « Un monde sans mesure » Magda fait les raccords

94 avec JR elle repose la question « l’art peut il changer le monde ? »

95 elle parie

96 A la Villette et ailleurs elle garde toujours « L’œil sur les rues »

97 elle s’inscrit en faux

98 Shepard Fairey illustre l’homme de l’année le manifestant pour Time Magazine

99 recherchée dans Found in translation elle traduit encore et encore

100 Paris Forever sa 100° exposition

haut de page

Partenariat

Cliquez visitez tez Joel Arpaillange Au siècle dernier

JPG - 9.6 ko
Catherine Poncin à Evreux

"Journal de l'oeil, les globes oculaires" Crétrices L'émancipation par l'art Letz Arles / Résonance


www.lacritique.org - Revue de critique d'art
Plan du site | Espace privé | SPIP